Réussir ses études en B2B : 5 facteurs clés à prendre en compte

 

Réussir ses études B2B ne s’improvise pas et requiert de prendre en considération des facteurs clés de succès.

Le saviez-vous ? 20% des études réalisées par les cabinets concernent les cibles B2B ; soit les cibles professionnelles. Or réussir ses études B2B n’est pas si simple et assez différent des paramètres des études B2C.

Parce que ces études sont plus complexes et exigeantes à mettre en œuvre, réussir ses études en B2B requiert certaines précautions

Réussir ses études B2B : qu’il s’agisse d’une étude d’experts type DELFI*, ou d’études qualitatives ou quantitatives, il vous faut tenir compte des paramètres suivants :

1.Être très clair sur ce qu’on veut apprendre, de qui et pourquoi.

De ce fait, être bien précis sur les cibles à interroger : interroger un vendeur ou le chef de rayon ne va pas permettre d’investiguer les mêmes éléments, par exemple.

2. Prendre rendez-vous pour une interview de qualité et fixer la durée d’entrée de jeu : time is money ! Et encore plus pour des professionnels dont le temps est précieux. Prendre RV est un gage de sérieux d’une part, et fixer la durée permet de s’organiser en conséquence et de vous assurer de sa totale disponibilité physique et mentale.

3. Privilégier les interviews avec interaction directe : par téléphone, en visio, en face à face. Pour livrer des informations ou son opinion en tant que professionnel, la confiance dans l’interlocuteur est primordiale. Aussi, mieux vaut éviter les enquêtes par mail, sauf s’il s’agit d’une base de données clients dont la source est connue et si vous avez suffisamment de potentiel.

4. Si possible, prévoir une incentive qui tient compte de la durée de l’interview, de l’expertise de l’interviewé et de la complexité du sujet abordé. Un avis professionnel a une forte valeur ajoutée. Tenez-en compte.

5. Éventuellement, sur certaines études, proposer de partager certains enseignements de l’enquête. Un moyen à la fois d’être reconnaissant du temps consacré et de s’assurer une continuité dans l’étude.

*méthode DELPHI : méthode structurée communément utilisée pour établir un consensus auprès d’experts d’un sujet

Depuis sa création en 2005, OPSIO réalise chaque année plusieurs études sur des cibles B2B et sur des sujets très divers

Ci-dessous quelques exemples de références clients pour lesquels nous avons été amenés à interroger des publics en B2B très variés : vendeurs et chefs de rayon ; gérants de bar ; chefs d’entreprise ; peintres en bâtiment ; responsables RH ; commerçants sédentaires et non-sédentaires ; responsables d’agence immobilières, d’agence de voyage, etc…

Retail      client_auchan_opsio  client_leroy_merlin_opsio  client_top_office_opsio

Produits grande consommation     client_kronenbourg_opsio    client_naos

Bureautique     client_eco_burotic  client_avery_opsio

Bricolage – travaux       client_v33_opsio  client_jefco_opsio

Services aux entreprises     client_majorel_opsio  client_clinitex_opsio  client_KPMG_opsio  client_arval

Produits d’assurance et financiers     client_cofidis_opsio  client_groupe_seloger_opsio  études sur-mesure

Immobilier     client_groupe_seloger_opsio

Voyages     client_voyage-sncf.eu_opsio

Collectivités – secteur public     client_ville_roubaix_opsio  client_cci_hauts_de_france_opsio

 

Quel que soit votre secteur et quelle que soit votre problématique, OPSIO saura vous proposer la meilleure approche méthodologique, adaptée à vos besoins.

Lire aussi   Quand la Parisienne devient Wakam   Label Symétrie des Attentions