Catégorie : Etudes quanti

Test de noms – le son aussi important que le sens !

test de nom

Test de noms : quand on évoque les éléments du mix-marketing, on pense à tester le pack, le produit lui-même, le prix, l’emplacement, … plus rarement à tester le nom.

Pourtant, le nom d’une marque, d’un produit ou d’une gamme est un élément essentiel, un marqueur de sa personnalité intrinsèque. En effet, il doit également être le miroir de ses promesses gustatives, sensorielles, techniques, porteur d’efficacité, de bénéfices, ou bien être une source d’inspiration, projeter le consommateur dans une dimension fonctionnelle ou émotionnelle. In fine, il doit exprimer la personnalité, le positionnement de son propriétaire. ... 

lire la suite

Quand le journal Les Échos parle d’une innovation packaging des cafés MEO testée par OPSIO…

innovation_MEO

Quand le journal Les Échos parle d'une innovation packaging des cafés MEO testée par OPSIO

lire la suite

Etudes online : comment interroger des cibles même ‘niches’ dans vos études quanti et quali ?

etudes-online

Les études online offrent de nombreuses possibilités pour interroger vos consommateurs. Les panels permettent de cibler des profils larges…

…et les fichiers des entreprises permettent assez facilement de questionner des clients / prospects / collaborateurs.  ... 

lire la suite

Réussir ses études en B2B : 5 facteurs clés à prendre en compte

reussir_ses_etudes_b2b

 

Réussir ses études B2B ne s’improvise pas et requiert de prendre en considération des facteurs clés de succès.

Le saviez-vous ? 20% des études réalisées par les cabinets concernent les cibles B2B ; soit les cibles professionnelles. Or réussir ses études B2B n’est pas si simple et assez différent des paramètres des études B2C.

Parce que ces études sont plus complexes et exigeantes à mettre en œuvre, réussir ses études en B2B requiert certaines précautions

Réussir ses études B2B : qu’il s’agisse d’une étude d’experts type DELFI*, ou d’études qualitatives ou quantitatives, il vous faut tenir compte des paramètres suivants :

1.Être très clair sur ce qu’on veut apprendre, de qui et pourquoi.

De ce fait, être bien précis sur les cibles à interroger : interroger un vendeur ou le chef de rayon ne va pas permettre d’investiguer les mêmes éléments, par exemple. ... 

lire la suite

Leroy Merlin & ADEO – tests produits post-achat sur fichiers clients

tests_produits-opsio

Près de 120 tests produits post-achat réalisés pour Leroy Merlin et ADEO par OPSIO !

On ne présente plus ADEO et son enseigne phare LEROY MERLIN : leader incontesté du bricolage et aménagement de la maison. Cela dit, client du cabinet OPSIO depuis 2009, Leroy Merlin puis ADEO nous confient leurs tests produits post-achat. Autant dire que le groupe Nordiste est un client historique du cabinet !

C’est ainsi que, depuis notre collaboration, près de 120 familles de produits ont été évaluées post-achat sur fichier clients. De la cabine de douche en passant par les portes de placards … des luminaires extérieurs aux tondeuses électriques … des enduits aux rideaux ou carrelages… aucun univers ou famille de produits n’a été oublié.

A noter que ces tests produits peuvent aussi bien porter sur de grandes marques nationales que les MDD de l’enseigne.

Parcours d’achat, visite en magasin, usage, satisfaction et recommandation

Réalisées à partir des fichiers de clients acheteurs, les objectifs de ces études sont multiples :

  • En premier lieu, il s’agit de mieux connaitre les parcours d’achat des clients. Sites internet visités, critères de recherche, motivations. Web-to-store ou store-to-web, ROPO, tous les scénarios d’achat sont étudiés.

Outre l’intérêt d’identifier les cheminements des clients, c’est aussi bien la capacité de Adéo / Leroy Merlin à proposer la meilleure offre, ainsi que les raisons de choix de l’enseigne qui vont être scrutés

  • en second lieu, l’étude va s’intéresser à la visite / l’achat en tant que tel : conseil du vendeur, offre, critères d’achat, prix..
  • puis vient la partie dédiée à l’usage et la satisfaction sur le produit… et bien sûr la recommandation et l’intention de “re-fréquenter” l’enseigne. L’enquête se finit sur les pistes d’amélioration, les manques, les suggestions.
  • enfin, l’étude permet de définir de façon précise les profils et typologies des clients
  • selon les catégories de produit, l’étude peut également explorer la livraison, les packagings, l’installation et la pose.

Une mine d’or d’informations…

C’est ainsi qu’avec plus de 60 indicateurs, l’enquête est une mine d’or d’informations sur les usages pré- pendant- post-achat que cette étude évaluation produits va révéler.

D’ailleurs, les résultats des évaluations produits intéressent de nombreux départements : les magasins (satisfaction visites) /  le marketing & relation clients / le e-commerce / les services (la livraison, l’installation, la pose…) / etc…

Enfin, ce type d’étude est majoritairement réalisé sur les clients français. Mais elles peuvent également être dupliquées et déployées sur d’autres pays : Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, …

D’autres types d’études sont réalisées pour Adéo & Leroy Merlin : des études de pricing multi-produits in situ

Adéo / Leroy Merlin est un client en phase avec les valeurs d’OPSIO : simplicité, bon sens et pragmatisme prédominent !

 

Lire aussi :

Tereos : élasticité prix | test de concept | brand shifting ... 

lire la suite

Téréos : élasticité prix, tests de concept, brand shifting, …

tereos_opsio_elasticite-prix

 

Études élasticité prix, tests de concepts, brand shitfing… ... 

lire la suite

Opsio, partenaire du label Symétrie des attentions avec l’Académie du Service

étude_miroir_academie_du_service

Notre cabinet Opsio est fier d’avoir accompagné l’Académie du Service sur son tout premier label “Symétrie des Attentions” grâce à une étude miroir, une méthodologie fréquente sur les études RH.

Le principe de l’étude miroir collaborateurs – management – clients

Pour commencer, qu’est-ce qu’une étude miroir ? C’est une étude qui a pour principe d’aborder les mêmes thématiques à deux voire plusieurs populations distinctes. L’analyse permet alors d’avoir “en miroir” la perception d’une même idée.

Dans le cas présent, ce label “Équipe Heureuse, Clients heureux” est basé sur un triple audit  -collaborateurs – management – client-. Mais surtout, il permet de récompenser les entreprises qui ont des convictions fortes sur la relation client et le bien-être de leurs collaborateurs. La plus importante : que la qualité de la relation entre une marque et ses clients est symétrique de la qualité des relations au sein de l’entreprise.

Opsio a donc mené l’intégralité de l’étude miroir permettant de labelliser les entreprises candidates au sésame.

Premièrement, une étude quantitative qui interroge simultanément les collaborateurs, le management et les clients

Deuxièmement, le questionnaire comporte une dizaine de thèmes clés comprenant des batteries d’items comparables pour le fameux effet miroir. Des axes clés comme la compétence, le savoir-vivre, la confiance, l’engagement, importants dans la vie d’une entreprise.

Mais n’est pas labellisé qui veut ! Car pour être labellisée, l’entreprise doit obtenir un score supérieur à 70% sur l’ensemble des critères… et aucun score ne soit inférieur à 55%… et sur les 3 populations interrogées ! Un sacré challenge, n’est-ce pas ?

Cofidis, première entreprise labellisée “Equipe heureuse, Clients heureux” ... 

lire la suite

Baromètre marketing réalisé par Opsio : Regards des français sur la vulnérabilité de leurs proches

France Tutelle et Cabinet Opsio baromètre marketing

Premier baromètre marketing de connaissance, perception, attentes et vécu sur le sujet de la vulnérabilité réalisé par OPSIO pour France Tutelle avec le soutien de la Direction Assurances Vie Covéa (Partenaire-Mécène) ... 

lire la suite

Stratégie marketing digitale : Mesurer l’impact de campagnes digitales sur les cibles

etude strategie marketing digital

COMMENT MESURER EFFICACEMENT L’IMPACT DE VOS CAMPAGNES MEDIA DIGITALES SUR VOS CIBLES ?

C’est un fait, dans le cadre d’une stratégie marketing digitale et globale, la publicité digitale a pris le pas sur les médias traditionnels. En 2017, les investissements dans les campagnes digitales ont dépassé les investissements TV des annonceurs, et cela devrait encore s’accélérer…

Forte audience, multiplicité des usages et des opportunités de points de contact, interactivité, ciblage plus fin, ultra-personnalisation, coûts de diffusion plus attractifs, relation de proximité, à la fois ‘push’ et ‘pull’, meilleur engagement des internautes… le média internet semble n’avoir que des avantages dans le cadre d’une stratégie marketing digitale.

Nombre d’annonceurs font déjà le choix de basculer tout ou partie de leurs investissements publicitaires classiques sur la stratégie marketing digitale pensant toucher plus de monde, de façon plus efficace et générer ainsi un meilleur ROI.

Êtes-vous certains que votre stratégie marketing digital est plus efficace ? ... 

lire la suite

Performance de marques : un baromètre essentiel

performance de marques… la tête, le ventre, le cœur et l’esprit !

Le baromètre de performance de marques est une étude barométrique, et donc quantitative, essentielle au pilotage de la marque – également appelé “baro noto & image”-, elle mesure de quelle manière votre marque est connue, reconnue, consommée et aimée auprès des consommateurs de la catégorie. Elle s’assoit sur 4 piliers qui s’imbriquent un peu comme des cubes.

1. La notoriété de la marque = la tête

On peut comparer la notoriété de la marque avec la façon dont une marque occupe l’esprit. On distingue 3 niveaux de notoriété :

  • Le Top Of Mind (TOM), la première marque citée, donc la plus présente à l’esprit
  • La notoriété spontanée, toutes les marques connues sans liste, sans support
  • La notoriété assistée, toutes les marques connues sur présentation d’une liste.

IL y a des indicateurs également très intéressants à observer : le nombre moyen de marques connues et le % de personnes qui ne citent aucune marque spontanément. Ces indicateurs montrent à quel point la catégorie est une catégorie de marques fortes (comme les sodas ou la bière), si le marché est fragmenté et si une place est à prendre.

Concernant la notoriété assistée, on s’évertuera à analyser le décalage entre la notoriété spontanée et la notoriété totale. Par exemple, une faible notoriété spontanée associée à une forte notoriété totale peut-être le signe d’une marque peu associée à un marché. Ce sera le travail de communication, de disponibilité de la marque (si on la trouve facilement) et de visibilité qui pourra faire évoluer sa présence à l’esprit.

2. La consommation = le ventre

Rien ne sert d’être connu si votre marque n’est pas consommée !

Le second niveau de performance mesuré est la part d’estomac, ou part de consommation, c’est à dire le % de consommateurs qui achètent ou consomment votre marque… et de le remettre en perspective de ceux qui connaissent votre marque. Être très connu mais peu consommé ou être relativement peu connu mais consommé par tous les connaisseurs de la marque n’offre pas les mêmes perspectives d’évolution et sur les mêmes stratégies à mettre en place.

3. La préférence de marque = le cœur ... 

lire la suite