Catégorie : Etudes

Sondage vacances d'été et covid19
04
Mai2020

Sondage OPSIO : comment les français envisagent leurs vacances d’été en pleine crise sanitaire du Covid-19 ?

Sondage vacances d’été et covid19 OPSIO : découvrez la première vague de notre sondage exclusif sur les Français et leurs vacances d’été en pleine crise sanitaire du Covid-19 !

Entre envie de partir et craintes de restrictions ou d’annulations…

Si une majorité de français prévoient quand même de partir en vacances cet été, ils se montrent très préoccupés par l’impact de la crise sanitaire sur l’organisation de ces vacances.

Effectivement, ils craignent des restrictions sur les déplacements, les fermetures de restaurants et lieux de loisirs, les risques de contamination.

Pourtant 40% d’entre eux ont déjà fait des réservations, (surtout les foyers avec enfants). Le mois d’aout reste le mois le plus plébiscité. Logiquement, les inactifs et foyers sans enfants pensent plutôt partir en juin ou septembre.

Dans ce contexte, quel est le profil des français les plus désireux de partir cet été ?

– les Franciliens à 71%

– les classes aisées à 67%

– les foyers avec enfants de moins de 18 ans pour 66%

 

A noter que 14% des sondés ont déjà renoncé à leurs projets de vacances en raison des craintes liées au Codiv19. 24% d’entre eux avaient déjà fait une réservation ! Une part importante envisageait de partir en juin… Mais sans doute le manque de clarté sur des possibilités de déplacement a-t-il eu raison de leurs projets ?

Enfin, 2/10 n’ont pas prévu de partir cet été, dont la moitié toujours à cause du Covid-19 !

 

La crainte de changements de dernière minute pousse les Français à privilégier la France comme destination et à partir en voiture.

Les frontières encore fermées, le trafic aérien très réduit, c’est naturellement que les Français envisagent d’abord de rester en France cet été.

En revanche, les 18-29 ans, eux se voient davantage partir à l’étranger cet été que les + de 30 ans. Question de génération et d’envie d’évasion ?

 

Sondage vacances d’été et covid19 : Découvrez notre infographie ci-dessous.

Ou téléchargez l’intégralité des résultats de l’étude

 

Pour en savoir plus, contactez-nous !

étude_miroir_academie_du_service
04
Mar2020

Opsio partenaire du label Symétrie des attentions avec l’Académie du Service

Notre cabinet Opsio est fier d’avoir accompagné l’Académie du Service sur son tout premier label “Symétrie des Attentions” grâce à une étude miroir, une méthodologie fréquente sur les études RH.

Le principe de l’étude miroir collaborateurs – management – clients

Pour commencer, qu’est-ce qu’une étude miroir ? C’est une étude qui a pour principe d’aborder les mêmes thématiques à deux voire plusieurs populations distinctes. L’analyse permet alors d’avoir “en miroir” la perception d’une même idée.

Dans le cas présent, ce label “Équipe Heureuse, Clients heureux” est basé sur un triple audit  -collaborateurs – management – client-. Mais surtout, il permet de récompenser les entreprises qui ont des convictions fortes sur la relation client et le bien-être de leurs collaborateurs. La plus importante : que la qualité de la relation entre une marque et ses clients est symétrique de la qualité des relations au sein de l’entreprise.

Opsio a donc mené l’intégralité de l’étude miroir permettant de labelliser les entreprises candidates au sésame.

Premièrement, une étude quantitative qui interroge simultanément les collaborateurs, le management et les clients

Deuxièmement, le questionnaire comporte une dizaine de thèmes clés comprenant des batteries d’items comparables pour le fameux effet miroir. Des axes clés comme la compétence, le savoir-vivre, la confiance, l’engagement, importants dans la vie d’une entreprise.

Mais n’est pas labellisé qui veut ! Car pour être labellisée, l’entreprise doit obtenir un score supérieur à 70% sur l’ensemble des critères… et aucun score ne soit inférieur à 55%… et sur les 3 populations interrogées ! Un sacré challenge, n’est-ce pas ?

Cofidis, première entreprise labellisée “Equipe heureuse, Clients heureux”

La direction de Cofidis a fait le choix de faire de ce label un axe-clé de sa stratégie de communication. Effectivement, celui-ci est décliné à travers différents supports dans l’entreprise.

En d’autres mots, un choix judicieux affirmé par son directeur général, Nicolas Wallaert, qui explique la valeur ajoutée de ce label dans cette vidéo. Par exemple, ce label est une marque de confiance et la preuve que l’entreprise est autant attentive à la relation avec ses clients qu’au bien-être de ses collaborateurs.

Enfin, si vous avez envie d’en savoir plus sur l’étude miroir ou notre expertise étude quantitative, contactez-nous ?

France Tutelle et Cabinet Opsio baromètre marketing
03
Déc2019

Baromètre marketing réalisé par Opsio : Regards des français sur la vulnérabilité de leurs proches

Premier baromètre marketing de connaissance, perception, attentes et vécu sur le sujet de la vulnérabilité réalisé par OPSIO pour France Tutelle avec le soutien de la Direction Assurances Vie Covéa (Partenaire-Mécène)

Les aidants-tuteurs familiaux, un sujet au cœur de l’actualité, nos sociétés vieillissantes comptant de plus en plus de personnes vulnérables et dépendantes. OPSIO est fier d’avoir accompagné France TUTELLE en partenariat avec le Groupe Covéa pour la première vague d’un baromètre marketing sur ce sujet, mettant ainsi en lumière de nombreux aspects importants de ce thème anxiogène.

Menée sur un échantillon national représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans, via notre filiale de panel online EasyPanel, l’étude a permis :

  • d’évaluer la notoriété et l’image perçue des dispositifs de protection juridique
  • de mesurer le degré d’anticipation pour soi ou pour un proche sur cette situation et les modes d’information
  • d’identifier la part des aidants tuteurs familiaux en France, leur profil, leur typologie et leur situation d’aidant
  • un volet qualitatif sous forme de blog individuel a approfondi les vécus, les attentes et les attitudes face à la tutelle familiale

Des dispositifs de protection juridique assez méconnus par la plupart des français et souffrent d’idées reçues ancrées

Si 60% des français ne savent pas citer spontanément de dispositif de protection juridique (une notion vague pour eux), de nom, ils connaissent la tutelle à 80% et la curatelle à 69%… sans pour autant savoir réellement de quoi il s’agit !

Baromètre et études Opsio

La tutelle pâtit d’une image contrastée, encore entachée de soupçon d’abus potentiels, alors que la curatelle est davantage perçue comme offrant plus de liberté et ne dépossédant pas les personnes de leurs biens.

La dépendance et la vulnérabilité, un sujet dont les français ne se sentent globalement pas concernés mais source d’angoisse

80% des personnes interrogées lors de ce baromètre marketing n’ont jamais recherché d’information sur les dispositifs juridiques pour elles-mêmes ou pour un proche
28% seulement se sentent vraiment concernées par ce sujet pour elles-mêmes ou pour quelqu’un.
Le sentiment principal qui ressort à l’évocation d’une possible dépendance ou vulnérabilité est l’angoisse, la panique.

études marketing Opsio France Tutelle

La France compte aujourd’hui plus de 800 000 personnes vulnérables sous mesures de protection judiciaire, dont 400 000 sont exercées par des aidants-tuteurs familiaux. Mais 60% de ces aidants n’ont pas de statut déclaré.

Leur profil ? des femmes pour 63%, 49 ans de moyenne d’âge, plutôt CSP+ et vivant en couple.

Aidant-tuteur familial, un rôle qui demande empathie et sang-froid

Ce qui les caractérise ? Empathiques, organisés, à l’aise avec les tâches administratives, et sang-froid car il faut faire quoi qu’il arrive.

Au quotidien, les difficultés rencontrées dans ce rôle sont avant tout d’ordre psychologique, un sentiment d’isolement et de rupture avec une vie sociale « normale »

Panel Marketing et études Opsio

Cela étant, les attentes exprimées par les aidants sont tournées vers une aide aux tâches administratives, une aide financière et domestique pour se décharger du quotidien chez soi (ménage, courses…). Enfin, un soutien psychologique afin d’évacuer leur stress serait bienvenu.

Ceci montre bien combien le rôle d’aidant est accaparant, ne laissant que peu de place pour une vie sociale souvent mise entre parenthèse tout au long de cette période.

France Tutelle études cabinet Opsio“L’après” – une fois la période d’aidant terminée – est également un sujet de préoccupation dans l’accompagnement à réfléchir. Retrouver une vie sociale, valoriser cette expérience dans un but professionnel ou la partager aux nouveaux aidants sont les futurs défis à affronter.

etude strategie marketing digital
09
Oct2019

Stratégie marketing digitale : Mesurer l’impact de campagnes digitales sur les cibles

COMMENT MESURER EFFICACEMENT L’IMPACT DE VOS CAMPAGNES MEDIA DIGITALES SUR VOS CIBLES ?

C’est un fait, dans le cadre d’une stratégie marketing digitale et globale, la publicité digitale a pris le pas sur les médias traditionnels. En 2017, les investissements dans les campagnes digitales ont dépassé les investissements TV des annonceurs, et cela devrait encore s’accélérer…

Forte audience, multiplicité des usages et des opportunités de points de contact, interactivité, ciblage plus fin, ultra-personnalisation, coûts de diffusion plus attractifs, relation de proximité, à la fois ‘push’ et ‘pull’, meilleur engagement des internautes… le média internet semble n’avoir que des avantages dans le cadre d’une stratégie marketing digitale.

Nombre d’annonceurs font déjà le choix de basculer tout ou partie de leurs investissements publicitaires classiques sur la stratégie marketing digitale pensant toucher plus de monde, de façon plus efficace et générer ainsi un meilleur ROI.

Êtes-vous certains que votre stratégie marketing digital est plus efficace ?

Si les médias sociaux, Facebook en premier, vous offrent une palette de possibilités de campagnes selon vos objectifs et des outils d’analyse, les fameux ‘metrics’, ces outils ne vous donneront pas les réponses essentielles aux questions sur votre campagne :

  • Mémorisation : mes cibles ont-elles vu la campagne ?
  • Attribution – lien à la marque – confusion : l’attribuent-elles à ma marque ?
  • Restitution – Compréhension : qu’en ont-elles retenu et compris ?
  • Evaluation : que pensent-elles de la campagne ?
  • Image : quelle perception de ma marque cela génère-t-il ?
  • Call to action – recrutement – fidélisation : cela leur donne-t-il envie d’acheter ? d’essayer ou de consommer ma marque ?

En fait, il s’agit des mêmes questions que tout bon marketeur se pose sur ses campagnes et qu’il a fâcheusement tendance à occulter dans l’euphorie de l’Internet.

Pour répondre à ce besoin, OPSIO a imaginé dans le cadre d’une stratégie marketing digitale,  une méthodologie à la fois simple et efficace qui vous permet d’évaluer votre campagne digitale sous un angle qualitatif – tout en restant statistiquement fiable, et ainsi compléter vos “metrics” :

Quelle sont les étapes de cette méthodologie marketing digitale  chez OPSIO ?

  • Avant le démarrage de la campagne : une cellule de contrôle auprès de la cible définie pour votre campagne. L’objectif  est d’avoir un benchmark sur les items d’image et de force motivante. Si votre campagne se compose de plusieurs cibles, nous multiplions ces cellules de contrôle.
  • Juste avant la fin de la campagne, alors qu’elle est encore “on air” : nous lançons le test auprès de nos panélistes EasyPanel actifs sur les réseaux sociaux et internet. Les cellules sont appareillées avec la cellule de contrôle
  • Nous utilisons tous vos supports digitaux: displays, carrousels, vidéos, canvas (auprès de cibles répondant sur mobile et tablette)

Ci-dessous, un exemple de visuels de campagne digitale du Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB) post-testée avec la méthodologie OPSIO entre mars et aout (3 campagnes post-testées au total)

études stratégie marketing digitale  

      stratégie marketing digitale étudesstratégies marketing digitale mesures

  • L’étude permet d’avoir une évaluation « quali-quanti » de la campagne. Il s’agit là d’une étude pré et post-test de communication (interaction avec la marque). Nous intégrons vos metrics (Facebook, Google) au rapport d’analyse afin d’avoir une vision 360° de la performance.

Pour en savoir plus sur la méthodologie d’étude d’impact de campagne publicitaire sur  cibles (stratégie marketing digitale), contactez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01
Août2019

Performance de marques : un baromètre essentiel

performance de marques… la tête, le ventre, le cœur et l’esprit !

Le baromètre de performance de marques est une étude barométrique, et donc quantitative, essentielle au pilotage de la marque – également appelé “baro noto & image”-, elle mesure de quelle manière votre marque est connue, reconnue, consommée et aimée auprès des consommateurs de la catégorie. Elle s’assoit sur 4 piliers qui s’imbriquent un peu comme des cubes.

1. La notoriété de la marque = la tête

On peut comparer la notoriété de la marque avec la façon dont une marque occupe l’esprit. On distingue 3 niveaux de notoriété :

  • Le Top Of Mind (TOM), la première marque citée, donc la plus présente à l’esprit
  • La notoriété spontanée, toutes les marques connues sans liste, sans support
  • La notoriété assistée, toutes les marques connues sur présentation d’une liste.

IL y a des indicateurs également très intéressants à observer : le nombre moyen de marques connues et le % de personnes qui ne citent aucune marque spontanément. Ces indicateurs montrent à quel point la catégorie est une catégorie de marques fortes (comme les sodas ou la bière), si le marché est fragmenté et si une place est à prendre.

Concernant la notoriété assistée, on s’évertuera à analyser le décalage entre la notoriété spontanée et la notoriété totale. Par exemple, une faible notoriété spontanée associée à une forte notoriété totale peut-être le signe d’une marque peu associée à un marché. Ce sera le travail de communication, de disponibilité de la marque (si on la trouve facilement) et de visibilité qui pourra faire évoluer sa présence à l’esprit.

2. La consommation = le ventre

barometre de marque et consommationRien ne sert d’être connu si votre marque n’est pas consommée !

Le second niveau de performance mesuré est la part d’estomac, ou part de consommation, c’est à dire le % de consommateurs qui achètent ou consomment votre marque… et de le remettre en perspective de ceux qui connaissent votre marque. Être très connu mais peu consommé ou être relativement peu connu mais consommé par tous les connaisseurs de la marque n’offre pas les mêmes perspectives d’évolution et sur les mêmes stratégies à mettre en place.

3. La préférence de marque = le cœur

Troisième pilier de performance de marques, la côte d’amour de votre marque.

Est-elle LA marque préférée dans son périmètre de référence ? Fait-elle figure de “love brand” ? Entendez par là une marque qui suscite la passion, comme la marque à la pomme par exemple. La côte d’amour peut aussi s’apparenter à la popularité, c’est-à-dire, connu positivement.

On peut associer à la côte d’amour, le sentiment de proximité avec la marque : proche de nos préoccupations, qui comprend nos besoins.

4. L’esprit de la marque ou “brand equity”

Dernier étage de la fusée de la performances de marques.

Pas d’analyse de notoriété de marque sans mesure de la valeur de la marque. Mais kézako au juste ?

Pour faire simple, l’esprit, la valeur de la marque ou sa brand equity se construit par sa notoriété, sa côte d’amour, la qualité perçue, l’imagerie associée. IL s’agit de la note d’image globale associée à une batterie d’items d’image (10 à 15 maximum) reprenant les piliers de votre plateforme de marque, son ADN : la qualité, l’authenticité, la confiance.

Pour compléter cette analyse il est intéressant de comparer l’imagerie de la marque par l’imagerie de la catégorie et ainsi identifier les points de force, de différenciation et les menaces.

brand equity valeur de la marqueLe baromètre de performance de marques est à mener au minimum une fois par an, idéalement à combiner avec votre campagne média pour en mesurer les impacts sur la performance de la marque.

etude marketing usages et attitudes
05
Juil2019

L’étude d’Usages & Attitudes

L’étude marketing d’Usages & Attitudes est une des études fondamentales.

Cette étude marketing U&A est essentielle pour comprendre les leviers d’action de vos marques et plus globalement sur vos catégories de produits, quel que soit l’univers de consommation.

Véritable bras armé de votre stratégie marketing, l’objectif d’une étude marketing U&A est de décrire à un instant donné :

  • les comportements effectifs,
  • les attitudes mentales des consommateurs à l’égard d’une catégorie de produits et des marques qui la composent.

Elle vise à identifier les ressorts clés, les leviers de la catégorie qui vont venir nourrir cette stratégie marketing.

Quelles sont les grandes phases de l’étude U&A ?

1- La relation au produit dans quatre dimensions

  • les occasions de consommation
  • la perception et l’image de la catégorie
  • les motivations et enchantements
  • les barrières, freins, irritants

2 – Concurrence et répertoire des marques qui composent la catégorie

3 – Les processus décisionnels et critères de choix

  • les critères de choix en rayon
  • les hiérarchies de décision
  • le statut des produits du répertoire (branduit, lovemark

4 – La typologie de consommateurs

Celle-ci est basée sur des critères attitudinaux, comportementaux et valeurs de vie.

Cette étude marketing fondamentale de la stratégie de marques est souvent organisée en deux grandes phases d’étude :

Une première phase d’étude qualitative exploratoire visant à identifier les insights clés, les leviers de la catégorie et des profils de consommateurs.

Elle est suivie d’une phase d’étude quantitative visant à mesurer, valider les insights clés, et à quantifier les groupes composant la typologie.

Pour être toujours pertinente, mieux vaut conduire cette étude marketing périodiquement, lorsque le marché subit de fortes mutations ou lorsque vous souhaitez revoir certains piliers de votre stratégie marketing comme le positionnement marketing.

Snap-E Opsio
18
Sep2018

SNAP-E ® by Opsio

« Social Network Audience Performance & Experience »

Le 1er outil de mesure de l’Efficacité de vos campagnes de communication digitales

intégrant l’Expérience utilisateurs

LE CONTEXTE

Massification de l’usage des Réseaux Sociaux

Respectivement plus de 90% et 70% des moins de 25 ans et des 25-45 ans les fréquentent

Intensification des visites devenues majoritairement quotidiennes voire addictives

Facebook est de loin LE réseau social de référence, même chez les Jeunes de 18 ans et + devant Snapchat, Instagram & YouTube

 

 

En parallèle,

Une audience des médias qui n’a jamais été aussi atomisée : la TV, lorsqu’elle est encore regardée, ne l’est parfois plus qu’uniquement sur le Web

Communiquer sur les grands média traditionnels (TV, affichage radio) requiert un ticket d’entrée élevé en termes d’investissement financier d’autant que « sans répétition, l’efficacité publicitaire n’est rien »

Aussi, de plus en plus de nos clients, certes PME pour la majorité d’entre-eux, qui ne peuvent pour autant rester silencieux, ont choisi de ne plus communiquer que sur les Réseaux Sociaux se dotant ainsi d’une présence potentiellement permanente auprès d’une large audience et d’un R.O.I plus facilement pilotable (Likes / Comments / Share / Autres Metrix)

Pour autant, la mesure d’efficacité de ces actions de communication conserve tout son intérêt !

SNAP-E ®, LA REPONSE OPSIO

 

Au-delà des classiques KPI’s que mesure un Post Test de communication :

  • Combien ont repéré votre campagne ?
  • Quels sont les profils de vos auditeurs ? Sont-ils déjà acheteurs de vos produits ?
  • Attribuent-ils bien votre campagne à votre marque et non à un concurrent peut-être plus connu ?
  • Que comprennent-ils du ou des messages que vous avez voulu véhiculer ?
  • Quel est l’impact de votre campagne sur l’image de votre marque, de vos produits ?
  • Pour quelle incitation à l’achat ?

 

SNAP-E va encore plus loin !

 

Tout d’abord via la consultation directe de sa Communauté de « Facebook Users » * (issue de son Access Panel Propriétaire EasyPanel de 120 000 membres) complétée de tous autres utilisateurs de Facebook qui visitent nos propres pages (qui pourraient être la vôtre si la problématique n’est pas celle d’un Post Test de Communication).

(* toutes & tous ayant été définis comme éligibles lors du screener en amont de votre questionnaire)

Ensuite en y adjoignant dans cette même démarche étude un module de « Mesure de l’Efficacité de vos prises de parole intégrant la notion d’Expérience ».

A l’issue du questionnaire « Post Test de Communication », le « client » est invité à réaliser une « mission » au sein de votre page Facebook pendant laquelle il pourra s’il le souhaite interagir (liker la page ou une publication, laisser un commentaire).

Par exemple, celle de nous donner le nombre de Likes d’une publication faite à une certaine date ou de nous décrire le visuel qui aura pu être utilisé. Ceci pour nous garantir de la venue effective du répondant sur votre page, d’autant que la publication « objet de la mission » ne sera jamais la toute dernière que vous ayez publiée afin que le « client » puisse avoir une vision globale de la tonalité de vos communications de votre page.

Une fois la « mission » effectuée, seront mesurés plus précisément

  • L’impact émotionnel généré par votre page communautaire ;
  • L’agrément de parcours/de la visite (qualité / diversité / intérêt des contenus / des visuels)
  • Le niveau de cohérence des prises de parole avec l’univers de la marque / avec votre dernière campagne de Com ;
  • L’impact de ce parcours sur la perception de la marque / des produits
  • Le niveau d’engagement (du factuel « J’ai liké/commenté » au projeté « Envie de suivre l’actualité de la marque ».

Avec SNAP-E, vous vous dotez donc bien plus que d’un simple Post Test de Communication, vous replacez votre campagne dans l’écosystème de vos prises de parole sur Facebook pour une mesure d’efficacité globale du R.O.I de votre Community Management !

concept testing - PSI - Opsio
19
Avr2018

Concept Testing

PSI® : Potential Score Indicator

Le 1er indicateur de potentiel qui intègre le « sensible »

Quels indicateurs sont annonciateurs d’un concept à succès ? Comment mesurer le réel intérêt, l’engouement véritable que devrait susciter un « vrai bon » concept ?

Si vous estimez que les indicateurs classiquement utilisés s’inscrivent trop dans le rationnel ou le bien-pensant et que vous êtes persuadé qu’une autre approche existe, alors cet article répondra à vos attentes.

En matière de tests de concepts ou concept testing, on s’est presque tous auto-convaincus que les indicateurs de potentiel à considérer se résument à l’agrément (« j’aime / j’aime pas »), la pertinence (« ça me parle »), la différenciation (« ça ne ressemble pas aux autres produits que je connais »); et bien sûr l’intention d’achat (« finalement, j’y vais ou pas ? »). D’autres indicateurs viennent parfois compléter l’équation comme la compréhension du concept ou l’adéquation à la marque.

Certes, ces mesures expriment bien de quelle manière le concept se distingue et font sens pour le consommateur. Mais si cette formule a pu faire ses preuves et a permis de lancer de nombreuses innovations à succès; elle n’en reste pas moins très rationnelle dans son approche.

En effet, les chercheurs en sciences comportementales remettent de plus en plus en cause l’ « Homo oeconomicus », et les prix Nobel d’Economie démontrent bien ce changement de paradigme dans la compréhension des comportements et des prises de décision; à commencer par Daniel Kahneman évidemment. D’ailleurs, l’année dernière, Richard Thaler a démontré que même lorsqu’il s’agit de finance « froide et calculée », le sensible a un rôle capital dans les prises de décision. Alors pensez bien, un consommateur face à une nouveauté…

Chez OPSIO, nous sommes donc convaincus qu’il existe une autre façon d’aborder les tests de concepts. Avec une approche plus psychologique, plus émotionnelle.

C’est ce que nous proposons avec l’indicateur PSI® : Potential Score Indicator, une méthodologie quantitative originale et innovante qui vous permettra de mesurer la propension du consommateur à adopter votre idée.

PSI, un indicateur qui agrège 5 KPI’s :

  • L’impact émotionnel ;
  • La distance avec le concept ;
  • Le taux d’effort pour adopter le nouveau concept ;
  • La désirabilité ;
  • La capacité à générer du buzz, l’envie d’en parler autour de soi.

Parcourons ensemble les différentes composantes du PSI :

1/ L’impact émotionnel :

opsio - cabinet marketing lille - concept testing impact émotionnel

« A la découverte de cette nouvelle idée/ce nouveau produit ou service, que ressentez-vous ? »

Sur base d’une liste d’une vingtaine d’émotions établie par notre Pôle Etudes Qualitatives & Prospectives (positives / neutres / négatives); il s’agit d’identifier celle majoritairement ressentie par le consommateur.

Cette mesure permettra de bâtir une carte perceptuelle de votre concept reposant à la fois sur les émotions qu’il génère et leur poids les unes par rapport aux autres.

2/ La distance avec le concept :

opsio - cabinet marketing lille -concept testing distance avec le concept 

« Dans quelle mesure, cette idée vous semble éloignée de vos habitudes / de vos pratiques ? »

Echelle de « Très éloigné à Totalement proche » sur 100 points (le répondant ne visualisant pas la graduation utilisée pour estimer la distance qui le « sépare » de l’idée/du concept.

Cet indicateur permettra donc de mesurer la distance à parcourir pour conquérir les consommateurs. Un concept évalué très proche peut être rassurant ou considéré comme peu novateur. A l’inverse, un concept très éloigné peut être perçu comme trop rupturiste; ou projetant dans l’inconnu voire la /peur/ ; cette interprétation se croisant à l’analyse de la carte perceptuelle.

3/ Le taux d’effort (Cet indicateur devant être interprété avec son corollaire) : 

opsio - cabinet marketing lille - concept testing taux d'effort 2

« Au regard de vos habitudes/pratiques, quelle quantité d’effort vous serait nécessaire pour adopter ce concept ? »

Distance et effort n’étant pas systématiquement corrélés.

opsio - cabinet marketing lille - concept testing taux d'effort

4/ La désirabilité

opsio - cabinet marketing lille - concept testing la désirabilité

« Dans quelle mesure, aimerez-vous essayer ce produit ? »

En dehors de toute notion de prix, le consommateur, finalement, se sent-il prêt à franchir le pas pour essayer ou acheter le produit ? Pour schématiser, désire-t-il le produit ?

Cet indicateur est l’élément clé GO / NO GO du lancement d’un concept ; c’est le VERDICT final si tant est que les modalités d’accompagnement au lancement sont bien prises en compte via les indicateurs précédents.

5/ Capacité à générer du buzz

opsio - cabinet marketing lille - concept testing faire le buzz

« A combien de vos amis ou proches auriez-vous envie de parler de cette idée si elle voyait le jour ? »

Ce qui va être mesuré avec le buzz au travers de cette échelle sémantique, c’est à la fois la viralité que peut générer une innovation, mais également une forme de fierté à la présenter à son entourage.

Voilà exactement ce que le PSI® va mesurer, le potentiel de succès de vos concepts tout en tenant compte de votre environnement (interne/externe) car vous pourrez aussi, indicateur par indicateur, définir vos propres « Standards pour Actions » !

concept selection ids
28
Fév2018

Concept Selection

IDS® – Innovation Design Selector 

Comment sélectionner de manière agile, rapide et accessible les meilleurs designs illustrant vos concepts littéraux d’innovation avant de les évaluer en Concept Testing ?

Lorsqu’il s’agit d’opérer un choix stratégique dans le cadre du lancement d’une innovation que vous pensez pertinente et capable de répondre à de vrais besoins de votre marché, il y a bien « l’appel à un ami » ou le « 50/50 »; certes pas très cher mais question fiabilité, vous en conviendrez avec nous que ce n’est pas optimal !

Alors, parce que le hasard est rarement la meilleure option, nous avons conçu IDS® (Innovation Design Selector), une méthodologie originale dont la formule « secrète » s’exprime en un peu d’Amour, une dose de Différenciation, pas mal de Sens et beaucoup de Désirabilité ; une démarche de nature quantitative qui vous permettra :

  • d’évaluer les premières perceptions associées à votre ou vos concepts littéraux ;
  • de vérifier le niveau de cohérence de ce(s) concept(s) avec leurs designs ;
  • d’éventuellement retravailler/optimiser votre/vos concepts ;
  • et finalement, de définir les meilleurs couples concept/design avant de pousser plus loin la concrétisation de votre « Big Idea » (maquettes volume, 3D, storytelling à y associer…)

Méthodologie « IDS » = Innovation Design Selector

Quels KPI’s pour mesurer la meilleure adéquation entre le concept et son/ses expressions graphiques imaginées ?

Note d’amour : Agrément (j’aime / j’aime pas)

« Dans quelle mesure cette idée de produit + visuel vous plait ? »
Note de 1 à 10 : 1 si l’idée ne plait pas du tout avec l’idée de produit // 10 si l’idée plait énormément
1ère benchmark sur Standard « Amour » Opsio

Note de sens : fait du sens, est pertinent

« Dans quelle mesure cette idée de produit + visuel fait du sens, est pertinente pour vous ? »
Echelle en 7 points : 1 si pas du tout pertinent // 7 si tout à fait pertinent
2ème benchmark sur Standard « Sens » Opsio

Note de différenciation : est nouveau et différent ce que qui existe déjà

« dans quelle mesure trouvez-vous cette idée de produit + visuel nouvelle et différente de ce qui existe déjà actuellement ? »
Echelle en 7 points : 1 si pas du tout nouveau et différent // 7 si tout à fait nouveau et différent
3ème benchmark sur Standard « Différenciation » Opsio

Note de désirabilité : me donne envie d’essayer/d’utiliser ce produit (pas de notion de prix sur le concept)

« Dans quelle mesure aimeriez-vous essayer ce produit ? »
Echelle en 5 points : 1 si pas du tout envie d’essayer // 5 si très envie d’essayer
4ème benchmark sur Standard « Désirabilité » Opsio

Score d’adéquation du visuel au concept : le visuel convient avec le produit

«  Dans quelle mesure trouvez-vous que ce visuel convient avec l’idée de produit qui vous a été décrite ? »
Note de 1 à 10 : 1 si ne convient pas du tout avec l’idée de produit // 10 si convient parfaitement
5ème benchmark sur Standard « Adéquation » Opsio

Appariement des profils entre cellule de contrôle et cellules test sur sexe / âge / CSP / région / profil consommateur

concept selection etude marketing opsio

Score final IDS des design routes : il est calculé avec le score d’adéquation ET le score de potentiel indicé

Ranking des scores

Sélection des design routes les plus pertinentes (IDS score) sur mapping

concept selection mapping opsio

concept selection OPSIO cabinet d'étude marketing

Exemple

marketing concept selection

mapping ids selection de design pour concept selection

Conditions de réalisation:

Timing  de l’étude : Résultats à 2 semaines ouvrées après remise du corpus (concept + visuels)

Budget avec incidence de la cible compris entre 50% et 75% :
1 concept littéral & 4 à 10 visuels : à partir de 7K€ H.T

Incidence inférieure à 50% // ajout de questions supplémentaires // combinaisons de plusieurs concepts : sur devis

Pour plus de détails, vous pouvez nous contacter !

attractivite-des_territoires_opsio
07
Déc2017

Attractivité territoire des Hauts de France : étude OPSIO pour KPMG & Nord France Invest

Les Hauts de France, un territoire attractif selon l’étude KPMG, pour Nord France Invest – réalisée par OPSIO

L’attractivité des territoires est un sujet de préoccupation principale pour les régions.

Notre cabinet OPSIO a réalisé une étude sur l’attractivité des Hauts de France auprès des entreprises étrangères implantées sur son territoire.

Cette étude à dimension barométrique est issue d’un partenariat avec KMPG France.

L’attractivité des territoires, un enjeu stratégique pour les Hauts de France

Dans la compétition mondiale, les Hauts-de-France attirent : nous sommes classés dans le top 3 des régions les plus attractives de France depuis 20 ans.

L’étude a mis en lumière les principaux atouts de notre région pour ces décideurs étrangers. En premier lieu, son positionnement géographique, puis ses infrastructures, enfin ses valeurs humaines.

Par ailleurs, un aspect particulièrement apprécié reste la productivité de sa main d’œuvre qualifiée.

Le saviez-vous ? Ainsi, près de 1 900 filiales étrangères ont déjà choisi les Hauts-de-France pour développer leurs activités en Europe. Elles emploient sur notre territoire 1 salarié sur 10 (1 sur 3 dans l’industrie) et génèrent près de la moitié des exportations régionales. Cela montre donc à quel point l’attractivité des territoires est un enjeu capital pour notre économie.

Vous pouvez télécharger le rapport complet en cliquant sur le lien suivant :

attractivité des Hauts de France étude OPSIO